Vladimír Holan
PÉNULTIÈME

traduit par
présenté par André Velter
Orphée/La Différence
1990

Vladimír Holan ( 1905-1980).
Poète inspiré et tragique, mais interdit de parole pendant plus de vingt ans, vivant, ou plutôt survivant dans une île de Prague, il accomplit dans la solitude une œuvre hantée par la désespérance, la visitation de la folie - avec laquelle il entretient comme une souveraine complicité -, ou les figures les plus inattendues de l'histoire. De celui qui passa " une nuit avec Hamlet ", Erika Abrams a traduit un choix des dernières poésies, présentées par André Velter.

Il est des hommes de stature sombre, massifs dans le clair-obscur, farouches, meurtris. Des hommes qui ne jouent pas le jeu commun et qui creusent toute la vie en eux une sorte de tombe. Ils ont tiré de lourds rideaux sur le ciel. Ils n'acceptent plus que la lumière des lampes, et des murs de livres et d'ombres. Le destin de Vladimír Holan aura été d'être l'un de ceux-là. Comme si la bonne étoile sous laquelle chacun est censé naître s'était, pour lui, perdue. Comme s'il était fils des ténèbres autant que d'un fabricant de papier.


Sommaire

Bio

Biblio
Parcours critique

Actualité

Chroniques

À voix haute